©

Entente entre opérateurs de téléphone mobiles : la cour d'appel ...

C'est ce matin que la cour d'appel de Paris rend son verdict dans l'affaire de l'entente entre opérateurs mobiles. Le 30 novembre 2005, le Conseil de la concurrence, saisi par l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, avait condamné les trois opérateurs à une amende record de 534 millions d'euros, décision dont ces derniers ont fait appel. Lors de l'audience du 12 septembre, l'avocat général, Hughes Woirhaye, a requis la confirmation de la décision du gendarme de la concurrence. Mais la cour s'appuiera aussi sur moult travaux d'expertise fournis par les parties, qui ont chacune fait appel à un cabinet d'experts. Passage en revue des principaux arguments développés par ces études.

Le niveau de concurrence : l'entente a entraîné une concurrence « faible », estime Altex, l'expert mandaté par UFC-Que Choisir. Les opérateurs ont eu « la volonté de freiner le développement du marché ». Ainsi, la France est « l'un des derniers » pays européens à avoir lancé la 3G et ses prix sont parmi les plus élevés d'Europe, à en croire les chiffres de la Commission européenne et de Credit Suisse. Quand les opérateurs mobiles critiquent la méthodologie de ces comparaisons, Altex se demande s'il existe « une conspiration contre les opérateurs français émanant des différents observateurs ».

Les opérateurs rétorquent qu'il faut tenir compte du fait qu'en France, le téléphone est subventionné par l'opérateur. Réponse d'Altex : une subvention de 100 euros sur vingt-quatre mois revient à un cadeau de 4,16 euros par mois. Or, même en tenant compte de cela, les tarifs français ne rattrapent pas ceux des autres pays.

S&S >> lesechos.fr

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : entente téléphonie humour ; entente opérateurs téléphonie mobile cour europèenne ;
Discussions
1 avis pour “Entente entre opérateurs de téléphone mobiles : la cour d'appel ...”
  1. En cinq ans, aucune amélioration sur les tarifs des opérateurs

    En matière de téléphonie mobile, la concurrence ne joue pas son rôle. C'est ce que déplore l'UFC-Que Choisir dans son dernier communiqué. Le problème a maintes fois été soulevé. D'un côté, les opérateurs enregistrent, à l'image de France Télécom, des bénéfices records ; de l'autre, ils semblent rechigner à batailler entre eux pour s'attirer les faveurs des consommateurs alors même que leurs infrastructures sont amorties. On ne peut parler d'entente sur les prix, mais on y est presque vu le manque d'agressivité entre les trois opérateurs qui se partagent 95 % du marché ansi que l'absence d'impact qu'a eu l'arrivée des MVNO.

    suite et source -> http://www.numerama.com/magazine/8713-En-cinq-ans-aucune-amelioration-sur-les-tarifs-des-operateurs.html

    ^^

    Par ptitourski | lundi 3 mars, 04:18
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié