©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Good bye, Mister Oscar Peterson

Il avait 82 ans.D'extraction sociale très humble, il avait fait ses débuts à Montréal où son père avait accepté de ne pas contrarier sa vocation de musicien à la condition expresse de devenir "le meilleur".C'était un pianiste prolifique et hors-pair, capable de jouer en solo, comme leader de trio, accompagnateur ou "sideman".

Son influence artistique a été considérable sur des générations de musiciens de premier plan.Depuis sa première apparition tonitruante au Carnegie Hall de New York en 1949, Peterson avait accumulé les honneurs et les diplômes honoraires - lui qui avait abandonné l'école très tôt.

"On se souviendra du brio de ses performances, tout particulièrement dans ses jeunes années", a déclaré Joe Sally, pianiste et compositeur de jazz qui a appris la musique auprès de la soeur d'Oscar Peterson

Suite et source => le zebre orange jazzy.

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Discussions
Pas d'avis pour “Good bye, Mister Oscar Peterson”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié