©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Qui veut de cet internet ?

Entre la "charte de confiance en ligne'" , voulue par notre gouvernement français pour mieux "renforcer la sécurité sur Internet" qui nous est détaillée par le site PC Inpact .

Cet soit disant accord avec son lot de mesures repressives , notamment un filtrage de masse des réseaux., qui serait sur le point d'être imposé aux FAI en date butoire ce mardi 10 juin !

Et la crainte de (re)voir apparaitre cet exemple outre atlantique ; de devoir faire à nouveau attention au temps passé sur Internet ou au volume consommé pour ne pas voir sa facture exploser ?

Car deux importants fournisseurs d'accès internet aux Etats-Unis viennent d'annoncer qu'ils allaient instaurer une limitation d'utilisation de la bande passante pour leurs abonnés, ou faire payer ce qu'ils considèrent être des excès.

Le mot liberté sur notre internet risque de s'assombrir ! Image

[blockquote] Le gouvernement tente actuellement de faire signer d'ici le 10 juin par les FAI, les opérateurs de télécom et les prestataires (fournisseurs en ligne et éditeurs) une charte dite sur la « confiance en ligne ». Ce document, issu du ministère de l'Intérieur, est une petite bombe pour ces fournisseurs de tuyaux plus habitués à la neutralité de leur fonction. Il s'inscrit dans le cheminement de la charte sur les contenus odieux de 2004 et les travaux du forum des droits de l'Internet afin de construire un internet civilisé et sécurisé.[/blockquote]
Suite et source : www.pcinpact.com

[blockquote]Ceux qui ont connu les joies du bon vieux modem 56K se souviennent sans doute qu'avant l'ADSL et ses forfaits illimités, les internautes surveillaient avec une certaine angoisse le temps passé sur Internet, dont les minutes se transformaient en euros supplémentaires sur la facture France Télécom. "Je me connecte juste pour regarder mes mails". Qui ne s'est jamais promis cela après avoir déjà explosé le nombre d'heures permises dans son forfait de base ? Tout ça paraît être un mauvais souvenir. Mais il pourrait faire son grand retour.

En Amérique du Nord, les fournisseurs d'accès à Internet manifestent de plus en plus leur empressement à limiter la bande passante consommée chaque mois par des abonnés de plus en plus gourmands[/blockquote]
Suite et source : www.numerama.com

Hélas aucunes solutions concrètes ne sont présentées pour dissiper ces obscurs nuages qui nous menacent .

Profitez en ! Car notre avenir internet s'assombrit à vue d'oeil ! Image

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Discussions
6 avis pour “Qui veut de cet internet ?”
  1. Blocage des sites pédophiles : pas d'accord encore signé

    La ministre de l'Intérieur semble avoir mis la charrue avant les boeufs. Les FAI sont d'accord sur le principe du blocage des sites pédophiles mais pour l'heure, rien de signé.

    >>>http://www.generation-nt.com/blocage-sites-pedophiles-alliot-marie-fai-actualite-105871.html

    Shifty

    Par ptitourski | lundi 16 juin, 06:46
  2. Filtrage : pédophilie, musique , film, copie privée... l'engrenage ?

    >>> http://www.pcinpact.com/actu/news/44152-filtrage-pedophilie-musique-copie-privee.htm

    Shifty

    Par ptitourski | lundi 16 juin, 06:49
  3. Contenus illicites : Avec Pharos, le gouvernement demande main forte aux internautes

    >>> http://www.silicon.fr/fr/news/2008/11/14/contenus_illicites___avec_pharos__le_gouvernement_demande_main_forte_aux_internautes

      Shifty

    Par ptitourski | mardi 18 novembre, 00:55
  4. Filtrage : la publication des sites pédophiles pose problème

    La France s'apprête à ordonner aux fournisseurs d'accès à Internet de bloquer l'accès à toute une liste de sites présumés illicites, aux contenus pédopornographiques. Mais la liste devrait être gardée secrète, ce qui est contraire au droit administratif, et pose déjà problème dans d'autres pays du monde où ceux qui contestent la légitimité du blocage sont parfois eux-mêmes filtrés.

    suite et source : http://www.numerama.com/magazine/12361-Filtrage-la-publication-des-sites-pedophiles-pose-probleme.html

    ^^

    Par ptitourski | lundi 23 mars, 00:08
  5. on donne un doigt et ils prennent le bras

    Par Tekiro | lundi 23 mars, 00:49
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié