©

Le mystère de l'Ile-aux-Chênes: les hypothèses.

Il y a maintenant quatre ans, Sphilou le Gourou, nous parlait du mystérieux trésor de l'île aux chênes enterré sur les côtes canadiennes. Un puits sans fond creusé avec une ingéniosité sans précédent et dans un but inconnu.

Sans être un passionné complet de ce mystère, je continue depuis ces quatre dernières années à suivre les actualités et autres rumeurs qui entourent l'Ile-aux-Chênes. Pour coller au présent, je dirais, rien de nouveau : l'île est interdite au public et aucun travail n'y est actuellement en cours. Les dernières recherches effectuées par la compagnie Borehole 10-X à l'aide d'un robot caméra ont montré l'image d'une main flottant, la présence d'objets dans une cavité noyée 230 pieds sous terre. Et depuis plus rien et surtout aucun rapport d'activité ou d'étude de la part de Borehole 10-X.



De toute façon le mystère reste entier. Les explications pour la réalisation de ce trou restent purement hypothétiques et font preuve pour beaucoup d'entre elles d'une grande détermination.
hypothèse 1: le puits pourrait être une structure de bateau échoué sur l'île à la suite d'une tempête. Suite à des mouvements de sol, il se serait retrouvé à la verticale dans le sol. Tous les paliers, en bois, en fibre de coco, en algue, en métal... seraient en fait les restes de la cargaison qui se serait empilés avec le temps.

hypothèse 2: dame nature. Le trou s'est formé naturellement. Il est relié à la mer et a amassé au gré des tempêtes et du temps débris métalliques et objets...

hypothèse 3: le trou est un tombeau de la famille de ceux des grandes pyramides. La tombe est scellée automatiquement par un savant mécanisme avant que le corps y soit déposé.

hypothèse 4: Ce sont les extra-terrestres qui ont construit cette structure. Venir de loin , pour creuser un trou et le reboucher voilà bien des occupations d'ET!

hypothèse 5: Le grand complot maçonnique ou templier y aurait enterré des trésors bibliques.

hypothèse 6: Pas de trésor, mais le trou est un partie d'un mécanisme d'un site pour la réparation de navire (de mise en carène plus exactement). Construit sans doute par les britanniques lors des guerres d'indépendance américaine et contre les espagnols. L'Ile-aux-Chênes possède en effet une baie, peu profonde, facilement endigable ainsi qu'un sol pouvant être facilement creusé. Ce chantier naval devait être invisible aux ennemis. Quelle meilleure cachette que l'océan lui-même?
Alors quels sont les travaux à réaliser quand on veut vider un bassin de son eau en tout discrétion ? Le principe de base consiste en fait à recréer (en plus grand) une pompe de cale qui était utilisée sur les navires de l'époque. Pour cela, creuser un trou et le faire communiquer avec le bassin à vider. Nous avons donc besoin d'un conduit vertical qui mène sous le niveau de la mer, d'un conduit qui fait communiquer la baie et le puits, et enfin de bassins de rétention ou d'évacuation des eaux. Les restes d'une digue qui fermait la baie ont été retrouvés : nous avons le bassin. Le puits nous l'avons. Le conduit a aussi été retrouvé avec son extrémité vers la baie qui a été camouflée sous la plage. En effet, la sortie du tunnel de communication se réalise sous une plage artificielle de 45m : une éponge de gravier et de fibres de coco recouverte de sable. La pompe fonctionnait en montant ou baissant un bouchon étanche sur le puits principal : quand on monte le bouchon on aspire l'eau, quand on baisse le bouchon l'eau est évacuée. Le projet devait rester secret par intérêts militaires et stratégiques. Lorsqu'on a arrêté d'utiliser la baie, on a enterré le système, c'est-à-dire le puits. De plus, rien de ne prouve que quiconque ait eu à utiliser ce chantier naval top-secret.

hypothèse 7: pour la fabrication : la même chose que la 6. Mais on rajoute un trésor pirate dans le puits avant de le faire sciemment envahir par les eaux.

hypothèse 8: un puits d'eau potable, les niveaux d'algues, de fibres de coco, de terre servent alors à extraire le sel de l'eau.

hypothèse 9: c'est un puits funéraire celte ; En effet, le trou reprend la structure de puits funéraire celte bien de chez nous : une cavité verticale profonde dans laquelle on enterre le corps.



Ça trottine, ça trottine! En tout cas, tout comme moi, beaucoup pensent qu'il n'y a pas de trésor sous cette île. Un trésor appelle à être découvert alors pourquoi se donner tant de mal à le cacher. Amis quoi que vous en pensiez le mystère reste intact. [/u] [u] [/u] [u] [/u] [u]

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !
2 lien(s) pour “Le mystère de l'Ile-aux-Chênes: les hypothèses.”
  1. http://www.paranormal-fr.net/forum/viewtopic.php?t=818&highlight=le+tresor+de+lile+aux+ch%EAnes
  2. http://www.paranormal-fr.net/forum/viewtopic.php?f=14&t=818
Suggestion de mots-clefs : l'ile aux chenes ; ile aux chenes ; puit sans fond ile aux chenes ;
Discussions
1 avis pour “Le mystère de l'Ile-aux-Chênes: les hypothèses.”
  1. Eh oui, se sacré mystère de l'ile aux chènes ... Merci Michey de réssuciter cette vieille news  Super.
    Je me suis mis en veille aussi depuis ce premier article ! Elucideront ils un jour ce "secret"  : hum  ... rien n'est moins sûr , car les différentes expéditions qui ont essayé de lever le voile sur cette affaire ont l'une après l'autre bien abimé le site ... avec des forages annexes qui ont provoqué l'effondrement d'une grande partie de la structure par exemple , l'element eau ajoutant le piment nécessaire à la difficulté de l'opération et faisant s'éloigner à chaque fois les chances d'une éventuelle découverte    Peur

    Bye2 Bye2

    Par Sphilou | samedi 27 octobre, 10:09
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié