©

Le temps des Armes

Second volume  de la  série d'Anne Perry qui se déroule au temps de la grande guerre avec les membres de la famille Reavley.

L'on se retrouve dans les tranchées côté Anglais venus aider les Belges. Deux enquêtes simultanées, la suite de la recherche du « pacificateur » à l'origine dans le premier tome de la série du meurtre des parents Reavley, et le meurtre d'un journaliste du front.
On retrouve Matthew Reavley membre du SIS le Secret Intelligence Service qui poursuit sa recherche du pacificateur à Londres, Joseph Reavley aumônier sur le front dans la région d'Ypres qui va rechercher le meurtrier d'un correspondant de guerre plutôt arrogant et sans coeur, ainsi que la petite soeur Judith qui conduit une ambulance et devient chauffeur du Général Cullingford, des sentiments réciproques commencent à les unir. Mais la guerre est là et le « pacificateur » poursuit son oeuvre.
L'horreur des tranchées est relatée avec beaucoup de réalisme et Anne Perry nous fait revivre cette guerre. Roman passionnant, entre la vie des familles, celles des Tommies. Les personnages sont très attachants et l'on ressent leurs doutes, leur souffrance.

Quatrième de couverture

En 1915, la guerre s'embourbe dans les tranchées, plongeant des millions d'hommes dans un cauchemar quotidien. Depuis que leurs parents ont été assassinés, victimes d'un odieux complot politique, les membres de la famille Reavley ont chacun un rôle à jouer au cœur du conflit. Tandis qu'en Angleterre, Matthew, espion des services secrets, suit la piste semée de secrets d'Etat du commanditaire de la mort de ses parents, surnommé le Pacificateur, Joseph, son frère, aumônier dans les tranchées des Flandres et sa sueur, la rebelle Judith, volontaire sur le front, enquêtent sur l'assassinat d'un correspondant de guerre qui semblait lui aussi avoir beaucoup de choses à cacher... Après Avant la tourmente, la reine du polar livre le second volet des aventures de la famille Reavley pendant la Grande Guerre. De la tranquillité bucolique des campagnes anglaises à l'horreur des tranchées, Anne Perry compose avec brio une grande épopée historique et humaine.


Biographie d'Anne Perry
Juliet Hulme, habituellement connue sous son pseudonyme d'Anne Perry est un auteur de romans policiers victoriens. Née en 1938, à Londres, est aujourd'hui célébrée dans de nombreux pays comme la " reine " du polar victorien grâce aux succès de deux séries : les enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt, puis celle de William Monk.
Outre ces deux séries elle a écrit également une série de 5 romans se déroulant durant la première guerre mondiale. Et un roman, « A l'ombre de la guillotine », se déroulant à Paris durant la révolution Française.

Elle est la fille d'Henry Hulme, astronome, physicien nucléaire et mathématicien qui, en vue de soigner sa tuberculose, l'envoya d'abord dans des sanatoriums aux Antilles puis en Afrique du Sud, en Nouvelle Zélande suite à sa nomination en comme recteur de l'Université de Canterbury.

C'est à ce moment que la vie de la jeune fille pris un tournant peu habituel. Elle fit connaissance d'une jeune fille de son âge, Pauline Parker-Rieper, issu d’un milieu modeste et malheureuse au sein de sa famille, elles se prirent d'amitiés.
Les deux jeunes filles furent accusées et condamnées en 1954 à la prison après avoir assassiné la mère de Pauline. Cet épisode tourmenté de sa vie est à l'origine du film 'Créatures célestes' (1994), coécrit et coproduit par son mari Peter Jackson, qui en assurera la réalisation.

Son besoin d'écriture semble avoir toujours existé mais il lui faudra attendre une vingtaine d'années avant de voir ses efforts couronnés de succès par la publication en 1979 de « L' Etrangleur de Carter Street », premier d'une longue série de succès mérités. Elle vit aujourd'hui au nord d'Inverness, en Ecosse.





[Actualité rédigée par Tekiro]


Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Discussions
1 avis pour “Le temps des Armes”
  1. Encore un Anne Perry a lire alors (j'avoue avoir un faible pour la serie des enquetes de la famille Pitt).
    Sur la premiere guerre mondiale, a lire absolumment, "l'obeissance" de Francois Sureau. L'histoire, vraie, d'une condamnation a mort en Belgique durant les derniers mois de la grande guerre.
    Le probleme, la Belgique ne condamne plus a mort depuis des decennies, il faut donc envoyer un bourreau, ses assistants et une guillotine en Belgique. Le bourreau de Paris est delegue, il lui faudra donc traverser la ligne de front pour faire son office. Alors que les deux camps se mutilent sur les champ de bataille, des accords sont signes et le convoi d'executeur se met en marche. Pas de probleme pour la veuve!
    L'obeissance, se presente comme une serie de lettres et de rapports des differents acteurs de ce voyage: fonctionnaires zeles, pauvres soldats, officiers desabuses se joignent pour la raconter leur sentiment sur ce  periple aussi absurde qu'inutile. C'est l'humour noir qui sort des encriers.

    Par Michey | mercredi 12 mars, 08:10
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié