©

Palmarès 2006 des Ig Nobel !

Prononcé à voix haute en anglais donne "prix ignobles" récompensant des découvertes ou études pour le moins insolites.

  • Prix d'ornithologie

    Ivan Schwab, de l'Université de la Californie à Davis, pour ses études expliquant pourquoi les pic-bois n'ont pas de maux de tête.

  • Prix de nutrition

    Wasmia Al-Houty, de l'Unversité de Koweit, pour ses travaux sur les caprices alimentaires des bousiers, ces insectes qui ont un penchant pour, vous l'aurez compris, la m…

  • Prix Ig Nobel de la paix

    Howard Stapleton, de Merthyr Tyfil, au Pays de Galles, pour avoir inventé un appareil électroacoustique anti-adolescents. Cet appareil émet un son désagréable que les jeunes peuvent percevoir mais qui est inaudible pour les adultes. Le chercheur s’est d’ailleurs servi de la même technologie pour mettre au point une sonnerie de téléphone cellulaire que les jeunes peuvent entendre, mais pas leurs professeurs.

  • Prix d'acoustique

    Lynn Halpern, des universités Brandeis et Northwestern, pour ses expériences démontrant pourquoi le bruit du frottement des ongles sur un tableau noir est si désagréable.

  • Prix de mathématiques

    Nic Svenson, de l'Organisation de science et de recherche du Commonwealth de l'Australie, pour ses calculs permettant d'établir combien de photos de groupe doivent être prises pour s'assurer que personne ne cligne des yeux.

  • Prix de littérature

    Daniel Oppenheimer, de l'Université Princeton, pour son papier «Conséquences du recours à une utilisation érudite du langage vernaculaire sans égard à la nécessité: Le problème de l'emploi inutile de mots compliqués».

  • Prix de médecine

    Francis Fesmire, du Collège de médecine de l'Université du Tennessee, pour son étude de cas «Interruption de hoquets intraitables à l'aide d’un massage rectal digital».

  • Prix de physique

    Basile Audoly, de l'Université Pierre et Marie Curie de Paris. Leur étude explique pourquoi, lorsqu'on plie des spaghettis non cuits, il cassent souvent en plus de deux morceaux.

  • Prix de chimie

    Antonio Mulet, de l'Université de Valence, en Espagne, pour son étude «Vélocité ultrasonique du fromage cheddar en fonction de la température».

  • Prix de biologie

    Bart Knols, de l'Université agricole de Wageningen, aux Pays-Bas, pour leur démonstration que la femelle du moustique Anopheles gambiae est autant attirée par l'odeur du fromage limbourg que par celle de pieds humains.




    L'article intégral par Aurélie Deléglise pour :
    Cybersciences

  • Références
    Lien à insérer

    Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

    Ils commentent à distance !

    Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

    Discussions
    2 avis pour “Palmarès 2006 des Ig Nobel !”
    1. J'adore le prix de médecine ... Roulement des yeux

      Par Sphilou | jeudi 2 novembre, 13:38
    2. Rigole

      Par Alban | jeudi 2 novembre, 14:38
    Participer à la discussion (Via le forum)

    Vous devez être identifiés pour poster un avis



    Mot de passe oublié