©

Sélection naturelle express

lézardLorsqu'il s'agit de l'Evolution de type darwinienne, on pense généralement que les processus prennent des dizaines, milliers ou millions d'années et qu'ils ne sont pas observables directement. Détrompez-vous : des modifications dues à la sélection naturelle peuvent être hyper rapides chez des lézards.

[Actualité rédigée par science]

Il s'agit ici d'une étude de lézards des îles qui ont été exposés à un nouveau prédateur. Les chercheurs ont alors observé une sélection naturelle qui a changé de direction sur des très courtes périodes de temps, en une seule génération.

Cette sélection naturelle jouait sur la taille des pattes arrières.Comme il est vrai que la sélection naturelle joue en général sur de longues périodes, on pense naturellement que la biologie évolutionnariste est incompatible avec une expérimentation contrôlée.

(voir une Vidéo moqueuse sur la théorie du design intelligent)

Ce n'est pas en réalité forcément le cas : on peut aussi faire des études sur des courtes périodes temporelles et que les prédictions théoriques soient testées expérimentalement.

Dans le contexte présent, les chercheurs ont pu annoncer puis démontrer pratiquement un renversement dans la direction de la sélection naturelle agissant sur la longueur des pattes d'une population de lézards.

Suite, source et vidéos connexes sur Imaginascience

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Discussions
1 avis pour “Sélection naturelle express”
  1. surtout chez les lézardes
    sur les murs
    victimes d'escrocs du bâtiment !
    Peur

    Par SentisMental | jeudi 1 février, 18:58
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié