©

cinq singes aux pattes vertes !

Pour la première fois, des généticiens ont réussi à créer une lignée de primates transgéniques. Les singes manipulés portent un gène qui code pour une protéine verte fluorescente. Cet exploit en génie génétique ouvre la voie vers de nouveaux modèles animaux de maladies humaines.

Si les souris transgéniques ont effectivement contribué énormément à la recherche biomédicale, elles sont, pour de nombreuses maladies, trop différentes de l'homme pour que les résultats soient significatifs. Le ouistiti, qui est l’un des plus petits primates, pose nettement moins de problème à cet égard.

Suite et source => nouvelobs

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Discussions
1 avis pour “cinq singes aux pattes vertes ! ”
  1. Oh OH les visiteurs

    Par Tekiro | jeudi 28 mai, 18:27
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié